l’Art de la Jalousie/ L’art de l’ adultère

21 déc

Uune femme peut en cacher une autre

J’ai un souci avec mon chéri. Il rentre tard le soir, ne me parle que de sa collaboratrice, avec qui il voyage sans cesse. Je décide de la rencontrer ! Mon amoureux doit justement se rendre chez ses parents, la semaine suivante. Je refuse de l’accompagner, prétextant un empêchement professionnel. Pour un motif bidon, j’appelle sa collaboratrice et discute longuement avec elle. Je la faire rire tant et si bien qu’elle accepte de dîner avec moi. Je me mets sur mon « 31 », l’invite dans un bon restaurant, prête à lui exposer mes griefs quand soudain, elle me dit :
- Mais, ne t’inquiète pas, ma chérie, je n’aime que les femmes ! ».

Comment imaginez-vous la fin de la soirée ?

Le défi de Lisa Marly : trouver en bas de chez elle un fétichiste

8 déc

Tout a commencé avec une discussion que j’ai eu avec Anna sur le pourcentage d’hommes fétichistes. Anna pense qu’il y en a pas autant que ça. Moi je pense que certains ne le montrent pas. On s’est lancé un pari : je descends dans le tram en jupe, collant et chaussures ouvertes même à cette période, il y a au moins un mec qui va me parler ou me filmer etc…

On a rigolé car le pari était que si je trouvais quelqu’un en 30 minutes de tram, je le sucerais ! Me voila à descendre dans le tram, je fais vite car il fait très froid , je passe bien sur tous les regards très surpris des gens qui me voient habillée comme ça, ceci dit ils ont pas tord.

24 minutes dans le tramway, je capte direct un homme avec son portable en train de me filmer. Je me suis pas démontée, je suis allée le voir. Il m’a dit qu’il était fétichiste en effet. Voici un bout de sa video :

Pari tenue, photo à l’appui !

 

Nyl : merci Lisa pour cette sympathique aventure, j’ai l’impression que la fréquentation du tramway à Paris va augmenter… Et vous que pensez vous des aventures de Lisa Marly : salope ou joueuse ? ou un peu des deux… en tout cas nous au blog, on est fan !

Faudrait voir si un de ces jour on ne pourrait pas organiser une interview de la belle, voir même une rencontre avec un des fans du blog… à suivre…

Le site de Lisa : www.dreamnylon.onlc.fr

Vendre des billets de hockey en lingerie fine

7 déc

Le club russe de hockey du Metallurg Magnitogorsk a tout compris : pour faire grimper les ventes, et la chaleur, ils ont demandé aux guichetières de se dévêtir et de vendre les billets en bas nylons et lingerie fine. Une petite caméra cachée permet de voir les réactions incrédules des spectateurs.

Avouez 3 bombes en lingerie qui vous vendent des tickets de hockey, vous achetez une tribune entière non ? Sont bons ces russes…

L’art de Pimenter son couple

16 nov

Loin des yeux, proche du coeur

Franchement, quelle femme n’a pas vécu cela ?! Un mari qui finit par oublier notre présence, jusqu’à se négliger et ne plus nous faire de proposition sensuelle.

Lorsque j’ai été amenée à faire face à cette situation j’ai accepté un voyage d’affaire en Afrique pendant un mois, sans réfléchir aux conséquences familiales qu’il pourrait entrainer.
Au début, les courriels de mon chéri, étaient succincts, ces phrases respirant une indifférence à mon égard.
Puis, j’ai ressenti son désir de revenir, ses envies se préciser, son amour l’enivrer.

Quand je suis revenue au domicile conjugal, je me suis faîte accueillir par un dîner aux chandelles. « A quand le prochain voyage ? » ai-je pensé ?!

Nabilla sans culotte et en collant transparent

9 nov

Et oui l’incroyable Nabilla s’est pointé au Grand Journal sans culotte ! Mais rassurez vous Nabilla avait bien pensé à mettre ses talons aiguilles et son collant chair transparent, bref elle a pensé à l’essentiel !

C’est dans la boite à question que la belle Nabilla, en croisant et décroisant ses longues jambes nylonnées, nous a montré qu’à cause de la chaleur (c’est ce qu’elle a déclaré récemment), elle n’avait pas mis de culotte sous son collant ! Moment furtif certes mais moment de plaisir !

Lisa Marly : pourquoi je suce bien

28 oct

Lisa Marly nous revient avec une petite chronique dont elle a la secret. Elle nous explique comment elle réussit ses pipes. Si toi aussi tu veux savoir comment bien sucer ou tout simplement imaginer en train de te faire sucer par Lisa Marly, c’est tout de suite !

Ma premiere fellation a été a 15 ans, j’étais en vacances et à l’occasion d’une soirée, je me suis retrouvée dans le lit avec deux garçons. Evidemment jeune comme j’étais aussi, l’excitation est venue vite, ils m’ont touché et je me suis dit c’est maintenant ou jamais d’essayer et de sucer. Je les ai donc sucé tous les deux. Je ne sais pas si à l’époque je me débrouillais bien en tout cas assez pour qu’il jouisse chacun leur tour dans ma bouche. La première fois ça surprend et ça fait bizarre mais en réalité j’ai adoré.

Ça part de là, une femme qui aime la fellation le fera toujours mieux que celles qui n’aiment pas mais des petits conseils sont tout de même à suivre. Je ne sais pas si je suis une experte mais assez d’hommes m’ont toujours dit un grand bravo.

La base est de vraiment mettre le sexe dans la bouche pas à moitié. Il faut savoir aussi saliver beaucoup ce qui permet de mieux avoir le bon mouvement. Il faut aussi savoir accélérer ou sucer plus lentement. Ca dépend des hommes aussi.

Lors d’une fellation la femme maîtrise l’homme et elle doit sentir ce qui lui fait plaisir. Il ne faut pas oublier de lécher les testicules, important pour les hommes et de lécher aussi l’anus en mettant sa langue dedans tout en masturbant. Au moment de l’éjaculation, on sent bien quand ça monte, avaler ou recracher mais garder bien tout dans la bouche, personnellement j’avale.
Petit conseil rapide mais toujours intéressant.

Ma plus belle soirée de fellation, je l’ai faite récemment avec 13 garçons bien durs, je les ai tous fait venir et quelle partie de plaisir. Découvrez ma vidéo et mon site web afin de me voir pratiquer : www.dreamnylon.onlc.fr
Kisses Lisa

Belle asiatique qui enfile son collant jarretelles et ses talons aiguilles

25 oct

Joli modèle asiatique qui nous offre un petit essayage de collants porte-jarretelles dans une boutique de lingerie. Des collants porte-jarretelles noirs qui il faut bien avoué vont à ravir à cette belle asiatique. On ne se lasse pas de voir le nylon couvrir ses belles gambettes.

D’ailleurs il faut bien le dire elle fait durer le plaisir puisqu’elle ajuste tout doucement ses collants jarretelles, histoire que la caméra ne perde pas une miette de ce joli spectacle fétichiste.

Pour finir la belle asiatique enfile de sublimes talons aiguilles bien rouge histoire de nous titiller un peu plus…

Quand Black Libertine a rendez-vous à la casse…

22 oct

Nouvelle blogueuse de charme a passé chez Video Nylon : la sexy Black Libertine ! Et aujourd’hui Black Libertine nous parle de son petit rendez-vous dans une casse de voiture ! La parole est à Black Libertine :

Suite de mon rendez-vous à la casse, et suite des photos de ma tenue du soir ! J’avais donc un rendez-vous coquin avec un Monsieur dans une casse en banlieue. Rassurez-vous les commentaires et les « étoiles » qu’il avait sur le site de rencontre échangiste m’avait rassuré. Oui sinon aller dans un casse une nuit, seule pour rencontrer un mec, c’est un peu suicidaire !

Je prends ma petite voiture. Il m’avait parfaitement indiqué le chemin. En arrivant je vois le Monsieur en question, très bien habillé attendant sur sa voiture.
« Bonsoir, vous avez trouvé facilement? »
Quelques banalités plus tard, nous avancions dans la pénombre dans cette casse, géré par un de ses amis.
« Excitée ? »
« Très » lui répondis je.
Nous ne parlions pas beaucoup. La boue commençait à salir mes talons aiguilles.
« Si j’ai bien lu votre profil, vous êtes plutôt… chienne. »
Oui il faut dire que j’avais pas mal corsé mon profil…
« C’est bien cela cher Monsieur. »

Nous arrivions là il voulait m’emmener…

La suite de l’histoire ici 

Se marier, vivre ensemble et rester amant par Maïna

19 oct

Le dîner de la reconquête

Mon chéri m’invite au restaurant en compagnie d’un couple marié. Ils ne font plus l’amour depuis longtemps, d’après ce que nous croyons comprendre. Chacun a peur que l’autre ait un amant, une maîtresse ! Nous décidons, lui et moi, de jouer un peu avec eux. A l’entrée, j’entame la conversation avec la fille.
-C’est amusant, j’ai la même robe que vous, mais dans une autre couleur ! », ce qui est totalement faux. Je me retourne alors vers mon amoureux et lui dit :
-Tu te souviens, chéri, tu me l’as offerte le mois dernier, lors d’un week-end torride à Saint-Tropez ? », ce qui est, bien entendu, aussi totalement faux. Nous n’avons jamais été à Saint-Tropez ensemble.

Cette double remarque lui permet, à son tour, de converser avec elle et réussir à flatter son égo. Parmi le flot de paroles, il vante sa beauté, ce qui titille ma jalousie et, paradoxalement, me donne envie de poursuivre le jeu.

Pendant ce temps, je pose mille et une questions à son mari sur les jeux de l’amour, l’œil coquin. L’humour, dans ces moments-là, est d’un grand secours. Nos propos les plus tendancieux semblent tout à fait a propos, normaux vu le contexte.
Au plat principal, je désire me rapprocher physiquement de mon interlocuteur. Je décide alors de rapprocher les deux tables et me colle à lui. Ambiance électrique ! Au dessert, nous leur proposons de poursuivre la soirée dans un club échangiste. Pour la première fois depuis l’entrée, ils se regardent d’un air complice.
- Finissons donc la soirée ensemble !, répondent-ils
C’est ainsi qu’un simple diner d’amoureux a ravivé leur flamme. Depuis, c’est eux qui nous font, parfois, découvrir de nouveaux jeux amoureux.

Le Secret Square et son bal des débutantes

12 oct

Vous connaissez le Secret Square ? Mais si ce très joli club de strip-tease enfin ce très joli restaurant cabaret aphrodisiaque (appellation officielle) dans le 17ème à Paris ! Depuis quelques années, le Secret Square fait le bonheur des hommes d’affaires, des hommes tout court remarquez, des couples qui ont envie d’un peu de frisson avec de belles danses et un restaurant plutôt haut de gamme.

La strip-teaseuse, c’est votre copine !

Et bien figurez-vous que le « Secret » innove et a lancé un concept qui nous plait énormément à la rédaction : le bal des débutantes. Attention ce n’est pas le bal des catherinettes ! Non c’est plutôt l’idée d’une scène ouverte. Ici la scène est la scène de pole dance au beau milieu du cabaret.

Et les débutantes vous allez me dire ? Et bien oui cela peut-être n’importe qui. Imaginez le frisson : votre petite copine se produit en tant que strip-teaseuse au beau milieu d’un des cabarets les plus prisés de la capitale !

Rendez-vous sur le site du Secret Square pour plus d’infos !

Crédit photo Secret Square